Bienvenue à Marie Badreau, Master 2 en data science !

 Dans Bienvenue à nos nouveaux arrivants !, Programme 3 ReWork-QoL

Bienvenue à Marie Badreau, Master 2 en data science !

Marie Badreau

Marie Badreau, étudiante en alternance, a rejoint le SIRIC ILIAD à la rentrée 2021, pour son Master 2 en data science au sein du programme ReWork-QoL.

Etudiante en data sciences* à l’Université d’Angers, Marie Badreau a choisi de réaliser son stage de Master 2 en alternance au sein du programme ReWork-QoL dirigé par Yves Roquelaure et Florence Molinié. Pourtant, Marie ne se destinait pas dans la recherche après son bac scientifique. Infirmière de formation, elle a exercé pendant 3 ans avant de se reconvertir dans les mathématiques puis les data sciences. C’est sans regret qu’elle a quitté la santé, mais pour mieux y revenir…

« Pendant mes 3 ans en tant qu’infirmière, les mathématiques me manquaient, mais je voulais garder ce lien avec la santé. J’ai trouvé la combinaison des deux dans la recherche scientifique » Marie Badreau

Contexte

Accueillie en septembre 2021 par l’équipe ESTER (Equipe d’épidémiologie en santé au travail et ergonomie), Marie travaille sur le retour au travail après un cancer du sein, avec le Pr. Alexis D’Escatha, chercheur en santé au travail. Avec l’amélioration des traitements et de la qualité de vie, les cancers et notamment le cancer du sein, sont mieux soignés. Le retour au travail après la maladie devient alors un enjeu majeur : chaque jour sur 1 000 personnes diagnostiquées d’un cancer, 400 sont en emploi.

Thématique

Pendant un an, les travaux de Marie consisteront alors à développer des modèles statistiques, afin de prédire le retour en emploi des personnes touchées par un cancer du sein. Pour se faire, elle utilise les données de la cohorte Constance (âge, métier au diagnostic, pénibilité au travail …) auxquelles elle applique des modèles statistiques ou des techniques de machine learning, ou encore une combinaison des deux méthodes. Le but étant de trouver le meilleur modèle, le plus précis possible.

« Le machine learning, c’est un algorithme qui va « apprendre » des choses de lui-même à partir des données. Par exemple, si on lui donne des images de chats et de chiens, il apprendra à reconnaître les caractéristiques communes à leurs espèces, permettant de les différencier » Marie Badreau

Ce modèle prédictif est destiné aux médecins du travail, pour les aider dans l’accompagnement des femmes touchées par le cancer du sein. Il servira d’indicateur afin d’identifier les personnes pour lesquelles le retour au travail risque d’être compliqué. Pour ces femmes, le médecin du travail pourra ainsi mettre en place un suivi plus approfondi et plus adapté à leur situation. Aujourd’hui, bien qu’elle n’aide plus directement les patients, Marie Badreau participe toujours à sa manière, à leur prise en charge.

*Data science : Analyse et extraction de gros volumes de données en vue d’établir des modèles statistiques et mathématiques.

Derniers articles

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée