A la une : les chercheurs du SIRIC ILIAD décèlent le « talon d’Achille » d’une tumeur cancéreuse

 Dans Programme 2 PISTER, Publications

Dans le cadre des travaux réalisés autour de la résistance tumorale, les équipes du SIRIC ILIAD sont fières d’annoncer la publication de l’article « Paracaspase MALT1 regulates glioma cell survival by controlling endo‐lysosome homeostasis »

Le glioblastome, une tumeur incurable du cerveau, est alimenté par un réservoir de cellules souches capables d’initier, maintenir et renouveler cette tumeur.
L’étude menée par les chercheur.e.s du CRCINA, et publiée dans la prestigieuse revue The EMBO Journal, révèle qu’un gène (MALT1) agit comme un point de contrôle vie/mort des cellules souches cancéreuses.

GlioblastomeLes glioblastomes multiformes (GBM) sont des tumeurs du cerveau parmi les plus dévastatrices de l’adulte, avec une survie médiane de 15 mois après le diagnostic. A l’heure actuelle, le traitement standard comprend une résection neurochirurgicale suivie de cycles répétés de chimiothérapie et radiothérapie. Bien que ces stratégies standardisées se soient révélées bénéfiques, elles demeurent essentiellement palliatives. Au sein de ces tumeurs hautement hétérogènes, existe une sous-population de cellules tumorales appelées cellules de type souche du glioblastome (GSC) qui jouent un rôle dans l’initiation et la progression de la tumeur, ainsi que dans les résistances thérapeutiques et la récurrence.

Les chercheur.e.s de l’équipe du CRCINA « Signalisation en angiogénèse, angiogénèse et perméabilité » dirigée par Julie Gavard se sont intéressé.e.s à l’expression d’un gène (MALT1) présent et actif dans les tumeurs humaines. Leurs études menées sur des cellules de patients atteints de glioblastome ont montré que le blocage moléculaire de l’expression de ce gène pouvait être toxique pour les cellules tumorales.

Par une approche d’imagerie cellulaire, les chercheur.e.s ont également remarqué que le blocage de l’activité du gène – ou la réduction de son expression – provoquait dans les GSCs une augmentation incontrôlée et fatale en lysosomes, les structures intracellulaires qui agissent normalement comme des stations de recyclage.

Retrouvez les communiqués de presse à l’étranger :
  • https://www.eurekalert.org/pub_releases/2019-11/e-edr112719.php
  • https://medicalxpress.com/news/2019-11-exploring-drug-repurposing-glioblastoma.html
  • https://idw-online.de/de/news727918
Derniers articles

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée