Programme 2 : PISTER (Parametrization of Immune Suppression, Tumor Escape and Resistance)

Développer des outils de médecine personnalisée fonctionnelle en alliant algorithmes prédictifs et tests cellulaires en oncologie.

Coordonnateurs : Philippe Juin et Catherine Pellat

Le programme PISTER regroupe les équipes de cliniciens, universitaires et chercheurs du CHUN, de l’ICO, du CHUA, du CRCINA, du LS2N, du LAREMA et du laboratoire de mathématiques Jean Leray.
Il s’appuie sur l’expertise multidisciplinaire des acteurs ligériens en recherche clinique et translationnelle en oncologie (mécanismes moléculaires de l’apoptose, résistance et hétérogénéité tumorale, oncoimmunologie, virus oncolytiques, ….) associée  à un réseau de mathématiciens et bioinformaticiens.
Le programme PISTER est consacré aux mécanismes de résistance tumorale et à ses paramètres. Son objectif est de fournir une définition multi-paramétrique et fonctionnelle de l’évolution de la résistance, basée sur une combinaison de modèles moléculaires, de marqueurs systémiques et de phénotypes spécifiques. Il s’agit également de définir et de valider des approches thérapeutiques plus efficaces et plus ciblées.

Le programme PISTER est organisé en 4 axes correspondant aux 3 premières étapes du parcours de soins des malades en plus d’un axe d’intégration des données complexes générées :

Axe 6: Etude de l’hétérogénéité moléculaire et fonctionnelle des tumeurs et leur microenvironnement au diagnostic.

Responsables scientifiques: Martine Amiot & Yves Delneste

La principale problématique consiste à déchiffrer les caractéristiques moléculaires et immunitaires des tumeurs au moment du diagnostic, tout en déduisant la présence et la caractérisation de sous-clones résistants de novo par des essais à court terme.

Axe 7: Évaluation des clones tumoraux résiduels et / ou de la réponse systémique au traitement cytotoxique et de leurs modifications sous traitement.

Responsables scientifiques: Julie Gavard & Cyrille Touzeau

Cet axe aborde les questions suivantes : le mitopriming et l’immunosuppression convergent-ils vers une vulnérabilité spécifique pendant le traitement ou correspondent-ils à un état particulièrement chaotique? Cette étape correspond-elle à une expansion ou à une émergence clonale?

Axe 8: Définition de l’hétérogénéité moléculaire et fonctionnelle des tumeurs et de leur microenvironnement lors de la rechute.

Il s’agit d’étudier la résistance chimio / immunitaire des cellules cancéreuses lors d’une rechute et de déterminer si et comment de nouvelles approches ciblant directement l’intégrité mitochondriale (agents mimétiques sélectifs de BH3), la sensibilité aux infections virales (OV) et les cellules myéloïdes (ICI sélectif) pourraient constituer des alternatives thérapeutiques.

Axe 9: Intégration mathématique des données complexes collectées.

Responsables scientifiques: Bertrand Michel & Stéphane Minvielle

L’objectif est de fournir une intégration mathématique des données complexes collectées dans le programme.

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée