Programme 1 : ThARGET (Theranostic Application Radionuclides Getting Eradication of Tumors)

Développer des outils de médecine nucléaire pour prédire le pronostic et élaborer des thérapeutiques ciblées et personnalisées innovantes en oncologie.

Coordonnateurs : Françoise Kraeber-Bodéré et Michel Chérel

Le programme ThARGET regroupe les équipes de cliniciens, universitaires et chercheurs du CHUN, de l’ICO, du CRCINA, de l’ECN, du cyclotron Arronax et du LEMNA.
Il s’appuie sur l’expertise multidisciplinaire des acteurs ligériens de la recherche en médecine nucléaire (radiochimie, radiopharmacie, imagerie, biologie, physique, oncologie nucléaire) leaders nationaux en TEP/TDM, en radio-immunothérapie, en immuno-TEP et en alpha-immunothérapie

Le Cyclotron Arronax est sollicité dans le cadre du programme Tharget Oncologie nucléaire du SIRIC ILIAD pour la production de radiopharmaceutiques innovants

Cyclotron Arronax

Le programme ThARGET est consacré au développement de radiotraceurs et d’approches d’imagerie novatrices pour détecter la tumeur à l’échelle du corps entier et éradiquer les cellules résistantes aux traitements conventionnels. Grâce à l’imagerie et à l’oncologie nucléaire, les objectifs de ce programme sont d’améliorer les performances diagnostiques ainsi que la sensibilité et la spécificité du prognostic. Il s’agit également de développer des outils théranostiques afin de détecter et traiter la maladie réfractaire Ce programme s’articule autour du parcours de soin des malades et intègre des analyses socio-organisationnelles de l’intégration de l’oncologie nucléaire dans les pratiques professionnelles. Il est organisé en 5 axes :

Axe 1: Utilisation de l’imagerie au diagnostic comme facteur prédictif grâce à la radiomic et à la quantification de l’hétérogénéité tumorale.

Responsable scientifique: Thomas Carlier

L’imagerie TEP/TDM permet de déterminer les caractéristiques moléculaires des tumeurs grâce à des méthodes mathématiques de traitement de l’image. En effet, contrairement à l’analyse classique des imageries standards qui repose sur une interprétation visuelle de la tumeur, sa forme générale, la prise de contraste ou l’intensité du signal, la radiomic traite informatiquement les examens d’imagerie et les traduit en données quantitatives complexes.

La radiomic a pour objectif de développer des biomarqueurs d’imagerie permettant d’aider les cliniciens au diagnostic et à prédire la réponse aux traitements anti-cancéreux.

Axe 2 : Utilisation de l’imagerie TEP/TDM pour l’évaluation thérapeutique : Application au Myélome multiple.

Responsables scientifiques: Caroline Bodet-Milin & Alain Faivre-Chauvet

Les analyses des images TEP/TDM développés par l’axe 1 permettront de réaliser un meilleur diagnostic chez des patients atteints de Myélome, d’identifier des facteurs prédictifs de la réponse aux traitements anti-cancéreux. Une étude sur l’évaluation de nouveaux traceurs permettra d’améliorer la détection de la maladie résiduelle.

Axe 3 : Analyse de de l’hétérogénéité des images tumorales lors de la rechute : Application au cancer du sein.

Responsable scientifique: Caroline Rousseau

L’identification des paramètres de texture des images TEP/TDM développés par l’axe 1 permettra d’améliorer le diagnostic chez des patientes atteintes d’un cancer du sein et d’identifier des facteurs prédictifs de la réponse aux traitements anti-cancéreux. De nouveaux traceurs seront évalués.

Axe 4 : Utilisation de radiopharmaceutiques innovants en imagerie TEP et en radiothérapie moléculaire.

Responsables scientifiques: Joëlle Gaschet & François Guérard

De nouveaux traceurs ciblant les cellules tumorales et leur environnement seront développés et les molécules les plus intéressantes mises au point pour un transfert en clinique.

Axe 5 : Complexité de la coordination dans le contexte d’innovation : cas de la Médecine Nucléaire.

Responsable scientifique: Bénédicte Geffroy

L’objectif de cet axe est de reconfigurer les modes de coordination et de coopération entre les acteurs de médecine nucléaire, les professionnels de santé en clinique et les chercheurs dans le but d’optimiser le rôle et la place de la médecine nucléaire dans le parcours de soins des patients.

Saisissez le terme recherché puis appuyez sur la touche Entrée